Envie d’une balade à vélo ? Avec les voies vertes, les itinéraires, les boucles à vélo et les randonnées VTT, il y en a pour tous les goûts ! 

Vous pouvez également télécharger la carte vélo

Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
CARTES MULTI-ECHELLES / IGN
CARTES MULTI-ECHELLES / IGN
TOP 25 IGN
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES AÉRONAUTIQUES OACI
CARTES AÉRONAUTIQUES OACI
CARTES 1950 / IGN
CARTES 1950 / IGN
CARTE DE L'ETAT-MAJOR (1820-1866)
CARTE DE L'ETAT-MAJOR (1820-1866)
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Image du circuit

Itinéraire cyclable Lessay-Vesly

Mode d'emploi

Suivre :
Les panneaux de signalisation spécifiques pour les vélos (indications de couleur verte sur fond blanc) implantés à chaque changement de destination
Et
Les marquages au sol de couleur blanche comprenant un logo de cycliste précédé d’un double chevron

Sur votre parcours

A – Lessay
Tous commerces, restaurants, banque, bureau de poste, aire de pique-nique…
A voir : Abbaye de Lessay, Laiterie du Val de l’Ay (payant), Réserve naturelle de la tourbière de Mathon (sur réservation/payant)

B – Vesly
Multi-commerce/presse, café/bar, aire de pique-nique, terrain de pétanque
A voir : Eglise Saint-Pierre, Chapelle Notre-Dame-de-la-Consolation, Borne de la 2ème Division Blindée

Points de vigilance

1 – Traversée de la RD 138
Trafic pouvant être important (bonne visibilité, vitesse maximale autorisée : 80 km/h)

Attention routes partagées
Bien que les itinéraires cyclables empruntent essentiellement des routes peu fréquentées, tous les usagers (automobilistes, cyclistes, piétons…) doivent avoir un comportement prudent sur la route et partager la chaussée.

Connexions possibles

Lessay
• Boucle vélo « Les Vents de Huppelande » : 24 km
• Itinéraire cyclable « Lessay/Créances/Pirou/Geffosses » : 19 km
• Voie verte Coutances-Bricquebec : La Haye (8,5 km), Périers (9,5 km)
• Circuit VTT « La lande de Lessay » : 29 km
• GR 223 « Tour du Cotentin »

Vesly
• Boucle vélo « Les Vents de Huppelande » : 24 km

Plus d’information dans la Carte vélo disponible dans les lieux d’informations habituels ou sur www.cocm.fr et www.tourisme-cocm.fr

4.9 km
17m
Facile
20 Rue du Hamet 50430 Lessay
- Cote Ouest Centre Manche Tourisme -
- Cote Ouest Centre Manche Tourisme -
Image du circuit

Boucle "Les Vents de Huppelande"

Attention routes partagées
Les boucles vélo empruntent essentiellement des routes peu fréquentées. Cependant ces routes restent partagées avec différents usagers. Restez vigilants lors des traversées.

Sur votre parcours

A – Point de départ place Saint-Cloud devant la mairie de Lessay : boulangeries, cafés, restaurants, commerces, médiathèque…
L’abbaye Sainte-Trinité de Lessay a été fondée en 1056 par le Baron de La-Haye-du-Puits, Richard Turstin Haldup. Edifice remarquable, il est l’un des premiers à recevoir un voûtement complet sur croisées d’ogives. Après sa destruction en 1944, elle sera reconstruite à l’identique par l’architecte en chef des Monuments Historiques, Yves-Marie Froidevaux.
La laiterie-fromagerie Réaux est fondée en 1931 par Théodore Réaux. Elle produit le camembert « Réo », reconnu pour sa qualité. Il est fabriqué de façon traditionnelle car au lait cru et moulé à la louche manuellement. Il se distingue par de nombreux prix et bénéficie de l’AOP (Appellation d’Origine Protégée).
Sainte-Opportune. Jusqu’à la révolution française, c’était l’église principale. En 1791, devenue trop vétuste pour célébrer le culte, elle est alors remplacée par l’église abbatiale devenue sanctuaire paroissial. De nos jours, il ne subsiste plus que le portail du XVe siècle et le petit cimetière.

B – Vesly : épicerie, café
La borne de la 2e DB. Débarquée le 1er août 1944 sur la plage d’Utah Beach, la 2e Division Blindée s’installa avec 16 000 hommes et 4 000 véhicules sur les communes de Vesly et Mobecq jusqu’au 6 août. Conduite par le Général Philippe Leclerc, elle établit son PC mobile dans un verger appelé « Champ Robert », à environ 1 km du centre bourg.
L’église Saint-Pierre et Saint-Paul. L’édifice a été construit sur l’emplacement d’une nécropole mérovingienne du VIIIe siècle : on y retrouva d’ailleurs des sarcophages dans les fondations. L’église actuelle date des XIIIe et XIVe siècles. Son chœur a été reconstruit au XVe siècle par Guillaume de Cerisay, connétable de Normandie. Au fond de la nef, on trouve une statue de sainte Walburge du XVIe siècle. Elle est invoquée pour les maux d’enfants : la maladie du carreau, le rachitisme et l’eczéma. Son culte est toujours vivace.
La chapelle Notre-Dame-de-la-Consolation. Cette chapelle a été reconstruite au XVIIe siècle à la demande de Saint Jean-Eudes, saint à l’origine de la fondation de nombreux séminaires en Normandie. On appelle aussi cette chapelle « Notre Dame de l’étrier » en transmettant la légende d’un cavalier sauvé par la Vierge Marie après avoir été attaqué par un sanglier, le pied coincé dans l’étrier. Un vitrail relate son histoire.

C – Mobecq
Le moulin. Sur les routes de nombreux anciens moulins à eau ou à vent sont visibles. Elevés surtout du XVIe au XIXe siècle dans la Manche, ils sont le témoignage d’une agriculture autrefois plus céréalière avant de coucher les terres en herbe pour l’élevage bovin et la production de lait, beurre et crème.

D – Gerville-la-Forêt
La tombe de Charles de Gerville. Historien et archéologue, il a consacré une grande partie de ses recherches à l’étude de l’archéologie et de l’architecture de la Manche. Il est à l’origine de l’appellation « art roman » pour distinguer l’architecture antérieure à la création de la voûte sur croisée d’ogives. Il décède en 1853 et repose dans le petit cimetière de Gerville-la-Forêt.

E – Laulne
L’église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte à Laulne. Fortement endommagée en 1944, l’église a été reconstruite par l’architecte Monsieur Lulé à partir de 1955 avec l’emploi d’une ossature béton. L’édifice possède des baies dotées d’un réseau de claustras et un clocher indépendant. Comme 28 autres églises des départements du Calvados, de la Manche et de l’Orne, elle a obtenu le label « Patrimoine du XXe siècle » en 2004.
Le château de Bricqueboscq de Vesly est un édifice du début du XVIe siècle entouré d’une ferme. Le corps de logis rectangulaire est flanqué de deux tours d’angle dont l’une abrite le colombier et l’autre l’ancienne chapelle. Le lieu est marqué par une légende : le Seigneur de Claids en désaccord avec son frère, le comte Kadot de Cybranto, propriétaire du château de Bricquebosq, attaqua ce dernier qui mourut pendant l’assaut. Puni de cette audace, le survivant fut à son tour condamné par le clergé et ses pairs. Depuis, son fantôme hanterait la cour du château.

Retrouvez la carte vélo dans les bureaux de l’Office de tourisme ou sur www.cocm.fr et www.tourisme-cocm.fr

27 km
58m
Facile
Lessay
- Cote Ouest Centre Manche Tourisme -
- Cote Ouest Centre Manche Tourisme -
Image du circuit

Boucle "La Sèves et l'Holerotte"

Attention routes partagées
Les boucles vélo empruntent essentiellement des routes peu fréquentées. Cependant ces routes restent partagées avec différents usagers. Restez vigilants lors des traversées.

Sur votre parcours

A – Point de départ rue de la gare devant la médiathèque à Périers : tous commerces et services, restaurants, cafés, aire de jeux
L’ancienne gare de Périers. La ligne de chemin de fer Sottevast-Coutances a ouvert en 1884. Le dernier train voyageur est passé en 1970. Les trains de marchandises desservaient les nombreux commerces, halles et foires de Périers. En 2009, le bâtiment a fait l’objet d’une réhabilitation récompensée.
Le Parc et la Maison Tollemer. Ancienne demeure de la famille Duhamel qui a fondé la tannerie de Périers, elle est acquise par la ville dans les années 1970. Son nom a été donné en hommage à l’abbé Charles Tollemer qui s’était beaucoup investi dans le secours aux sinistrés en 1944.
L’église Saint-Pierre et son clocher XVe siècle. Classée aux Monuments Historiques en 1862, l’église est gravement endommagée lors des bombardements de 1944. En 1955, elle fait l’objet d’une restauration à l’identique dirigée par Yves-Marie Froidevaux, architecte en chef des Monuments Historiques. Le clocher, largement sinistré, a « miraculeusement » survécu aux bombardements et domine, à 53 mètres de hauteur, Périers et ses alentours.
L’Holerotte, affluent de la Sèves, traverse Périers. Si celui-ci est caché en ville, on le retrouve à la sortie où il s’écoule doucement dans le marais. Autrefois, il était appelé « Holecrotte » car il servait à vider les pots de chambres et autres détritus.
Le Chemin de l’Hôpital commémore un passage historique pour la libération de Périers le 26 juillet 1944.

B – Gonfreville
L’église du XIIIe siècle et le manoir (privé) de Gonfreville du XIVe et XVIe siècle. L’église, Saint-Manvieu côtoie la noble cour du manoir inscrit au titre des Monuments Historiques.
Le manoir, l’ensemble des bâtiments communs et le porche forment un ensemble parmi les mieux préservés et restaurés du Cotentin.

C – Nay
Les ruines de l’ancienne église. L’église Saint-Pierre était une des plus anciennes du diocèse. En mai 1944, le QG allemand s’installa à Nay, à Primehou exactement, avant d’entamer la bataille de « Sèves Island ». Dans ces combats, le village fût largement détruit et l’église demeurait éventrée et sans toiture. La municipalité décida de construire un bourg neuf et une nouvelle église.

D – Saint-Germain-sur-Sèves : aire de jeux et tables de pique-nique près de la mairie
La stèle de Sèves Island au Gué de la Petite Eau, fut installée en commémoration de l’attaque du 22 juillet 1944 par la 90e Division de l’Infanterie américaine contre le 6e Régiment de parachutistes allemands lors de la bataille des Haies.
L’église de Saint-Germain-sur-Sèves du XVIIe siècle et les vestiges du château de Saint-Germain-le-Vicomte (privé). L’église fut agrandie d’un clocher au début du XIXe siècle avec les pierres de l’église du Buisson, lieu-dit proche du bourg où se situait un château au XVIIe siècle. Le château du XVe ou XVIe siècle se situe en bout de domaine, vers le marais.
Les marais de la vallée de la Sèves et de la Taute. Les marais du Cotentin et du Bessin offrent une des plus grandes zones humides de France. Entre Périers et Carentan, c’est la Sèves et la Taute, affluents de la Douve, qui irriguent ces prairies humides. Celles-ci « blanchissent » lors des crues hivernales et, en été, sont de belles terres de pâturage.

Retrouvez la carte vélo dans les bureaux de l’Office de tourisme ou sur www.cocm.fr et www.tourisme-cocm.fr

22 km
50m
Très facile
Periers
- Cote Ouest Centre Manche Tourisme -
- Cote Ouest Centre Manche Tourisme -
Image du circuit

Itinéraire cyclable Périers-Gonfreville-Gorges

Mode d'emploi

Suivre :
Les panneaux de signalisation spécifiques pour les vélos (indications de couleur verte sur fond blanc) implantés à chaque changement de destination
Et
Les marquages au sol de couleur blanche comprenant un logo de cycliste précédé d’un double chevron

Sur votre parcours

A – Périers
Tous commerces, restaurants, banques, bureau de poste, ligne Manéo n°9…
A voir : église Saint-Pierre, Parc Tollemer

B – Chemin de l’hôpital
A voir : stèle commémorative des combats ayant eu lieu à cet emplacement la veille de la libération de Périers (26 juillet 1944)

C – Gonfreville
Aires de pique-nique (mairie et église)
A voir : église Saint-Manvieu, Manoir de la cour (privé), stèle commémorative de l’aérodrome A26 (RD 140 à 200 m au nord du bourg)

D – Gorges
Epicerie/Presse, café/bar/tabac
A voir : église Notre-Dame, Chapelle Sainte-Anne (à 2 km à l’Est du bourg en suivant la RD 530)

Points de vigilance

1 – Traversée de la RD 900
Trafic important (bonne visibilité, vitesse maximale autorisée : 30 km/h)

2 – Route communale – La Doderie
Route pentue (1 km)

3 – RD 140
Trafic pouvant être important (vitesse maximale autorisée : 80 km/h)

Attention routes partagées
Bien que les itinéraires cyclables empruntent essentiellement des routes peu fréquentées, tous les usagers (automobilistes, cyclistes, piétons…) doivent avoir un comportement prudent sur la route et partager la chaussée.

Connexions possibles

Périers
• Boucle vélo « La Sèves et l’Holerotte » : 21 km
• Itinéraire cyclable « Périers/Etang des Sarcelles/Marchésieux » : 10 km
• Itinéraire cyclable « Périers/Saint-Martind’Aubigny/Feugères » : 10 km
• Voie verte Coutances-Bricquebec : Lessay (10 km), Saint-Sauveur-Lendelin (6 km)

Chemin de l’hôpital
• Boucle vélo « La Sèves et l’Holerotte » :
21 km

Gonfreville
• Boucle vélo « La Sèves et l’Holerotte » : 21 km
• Circuit vélo des marais : 43 km

Gorges
• Boucle vélo « La Sèves et l’Holerotte » : 21 km
• Circuit vélo des marais : 43 km

Plus d’information dans la Carte vélo disponible dans les lieux d’informations habituels
ou sur www.cocm.fr et www.tourisme-cocm.fr

10 km
34m
Facile
4 Rue du Château 50190 Gorges
- Cote Ouest Centre Manche Tourisme -
- Cote Ouest Centre Manche Tourisme -
Image du circuit

Itinéraire cyclable La Haye-Havre de Surville

Mode d'emploi

Cet itinéraire ne comporte pas de signalisation directionnelle, ni de marquage au sol.

Sur votre parcours

A – La Haye
Tous commerces, restaurants, banques, bureau de poste, ligne Manéo n°9
A voir : Donjon et vestiges du château médiéval, Eglise Saint-Jean-L’Evangéliste

B – Bolleville
A voir : Stèle commémorative à la mémoire des personnels du 164th General Hospital

C – Eoliennes de Baudreville
A voir : Parc éolien d’une puissance de 11 500 kW composé de 5 éoliennes

D – Havre de Surville
Plage non-surveillée
A voir : Havre, dunes

Points de vigilance

1 – Traversée de la RD 903
Trafic important (bonne visibilité, vitesse maximale autorisée : 50 km/h)

2 – RD 67
Trafic pouvant être important (vitesse maximale autorisée : 80 km/h)

3 – Traversée de la RD 650
Trafic important (bonne visibilité, vitesse maximale autorisée : 80 km/h)

Attention routes partagées
Bien que les itinéraires cyclables empruntent essentiellement des routes peu fréquentées, tous les usagers (automobilistes, cyclistes, piétons…) doivent avoir un comportement prudent sur la route et partager la chaussée.

Connexions possibles

La Haye
• Itinéraire cyclable « La Haye/Saint-Germain-sur-Ay Bourg/Saint-Germain-sur-Ay
Plage » : 12,6 km
• Voie verte Coutances-Bricquebec : Lessay (8,5 km), Carentan (22 km)
• Circuit VTT « Le Mont Castre » : 11,6 km

Bolleville
• Voie verte Coutances-Bricquebec : Portbail (10 km), Saint-Sauveur-le-Vicomte (11 km)

Havre de Surville
• GR 223 « Tour du Cotentin »

Plus d’information dans la Carte vélo disponible dans les lieux d’informations habituels ou sur www.cocm.fr et www.tourisme-cocm.fr

15 km
35m
Facile
La haye-du-puits
- Cote Ouest Centre Manche Tourisme -
- Cote Ouest Centre Manche Tourisme -
Image du circuit

La boucle "Les Promontoirs du Bauptois"

Attention routes partagées

Les boucles vélo empruntent essentiellement des routes peu fréquentées. Cependant ces routes restent partagées avec différents usagers. Restez vigilants lors des traversées.


Sur votre parcours


A – Point de départ Le Bourg, devant la mairie de Saint-Jores (Montsenelle) : brocanteur

L’église Saint-Georges du XIIIe siècle de Saint-Jores avec son double clocher. Au XIXe siècle, par soucis de mode architecturale, une tour surmontée d’une flèche est venue accompagner la tour la plus ancienne composée d’un toit en bâtière du XIVe siècle.

L’ancienne voie de chemin de fer Carentan-Carteret. En service à partir de 1894, la ligne a favorisé le commerce avec Paris pour l’exportation de la tourbe de Baupte, utile en cosmétique. Elle fut surtout utile pour transporter la pierre extraite du mont Castre à Lithaire pour construire la capitale.


B – Baupte : boulangerie et épicerie

Les marais du Bauptois et la tourbière. La vallée de la Sèves offre un grand espace de zones humides. Les marais en hiver « blanchissent » avec les crues et servent de terre de pâturage en été. La tourbière est un lieu spécifique au cœur du Parc naturel régional, située sur les « marais de Gorges ».


C – Appeville

L’église d’Appeville du XIIIe siècle, classée aux Monuments Historiques, se distingue par son architecture pure et équilibrée. C’est une des plus belles réalisations de l’époque.


D – Houtteville

E – Beuzeville-la-Bastille

Le château de Plain Marais à Beuzeville (privé) a appartenu du XVIe siècle jusqu’à la Révolution aux Simon. Construit pendant la guerre de Cent Ans, il est entouré de douves et de remparts rectangulaires avec, aux quatre angles, des tours carrées aux murs inclinés.


F – Cretteville

Le château de Franquetot du XVIIe siècle (privé) est remarquable pour sa façade rose qui fait ressortir les éléments en pierres calcaires autour des baies. Entouré de bois et d’eau, il servit de base pour l’armée de l’air américaine en été 1944. Les pistes de l’aérodrome A14 se terminaient dans le parc du château.


G – Coigny

L’église Saint-Pierre et Saint-Paul du XIVe siècle et le tombeau des seigneurs de Coigny. Jean Guillote, anobli en 1543, donna naissance à une grande lignée de seigneurs installés à Coigny : la Famille de Franquetot. La famille, une des plus importante de Normandie, fit rayonner la commune. Les tombeaux des seigneurs Robert Antoine et François de Franquetot siègent dans l’église.


Retrouvez la carte vélo dans les bureaux de l’Office de tourisme ou sur www.cocm.fr et www.tourisme-cocm.fr

26 km
1h
Facile
49.307977052239, -1.422724677425
- Cote Ouest Centre Manche Tourisme -
- Cote Ouest Centre Manche Tourisme -